Race

Caballo De Fuerza

Caballo De Fuerza

Le Pure Race Espagnole ainsi que le Lusitanien sont tous deux issus d’une très vieille lignée (quatrième millénaire avant J.C.). Grecs et Romains les utilisaient pour la guerre et pour la parade. Du XIIème au XVIIème siècle, le PRE a diffusé son sang dans le monde entier, accompagnant les conquérants tant du Nouveau Monde (donnant naissance à diverses races telles que Quarter horse, races américaines et sud américaines) que de l’Europe (Frison, Lippizan, Hackney, Alter Real etc.). En 1571, Philippe II fonde les écuries royales de Cordoue, jetant les bases de l’élevage PRE. A partir du XVème siècle, les PRE furent soigneusement sélectionnés et élevés afin de sauvegarder la pureté de la race. Les lignées préservées par les moines Chartreux sont demeurées les plus pures (Cartujano). Certains éleveurs espagnols, conscients de ce patrimoine historique, se sont employés depuis une vingtaine d’années à le remettre en valeur, tel que Don Alvaro Domecq, ancien directeur de la « Real escuela andaluza del arte ecuestre ».

Jambo CEN, Ecuries Chapelle Sainte Anne

Jambo CEN, Ecuries Chapelle Sainte Anne

Les PRE mâles sont rarement castrés et les juments sont souvent utilisées pour la reproduction. Les robes les plus répandues sont le gris et le bai, mais selon la réglementation raciale du PRE, toutes les couleurs sont admises. La hauteur minimale au garrot pour les étalons est  de 1,54m, mais aujourd’hui on trouve facilement des PRE toisant 1,65m et plus.

Avec sa crinière abondante et sa conformation toute en rondeurs, le Pure Race Espagnole est un cheval majestueux, doté d’allures à la fois relevées et amples. Sa morphologie particulière en fait un cheval prédisposé au rassembler et donc un excellent cheval de dressage, mais aussi d’équitation de travail. Les chevaux espagnols ont généralement un caractère franc et docile, sont bien dans leur tête et se montrent généreux avec un cavalier respectueux. Il suffit de demander à un propriétaire de PRE : « une fois qu’on a un Pure Race Espagnole, on ne peut plus envisager une autre race »!